samedi 18 juillet 2009

Le sang à la tête



1956

Cinéaste: Gilles Grangier
Comédiens: Jean Gabin - Paul Frankeur - Claude Sylvain - Georgette Anys - Monique Mélinand - Renée Faure

Vu en dvd




Très étonnant scénario qui met Gabin dans une position peu coutumière. Il passe son film à subir les événements, les quolibets, haï par une majeure partie des gens qu'il croise, sans trop broncher. Il est surtout cocu. Dans un cadre charentais propre à développer les enjeux provinciaux de la notabilité outragée, l'histoire signée Simenon s'attache à faire les portraits des individus, de leurs gesticulations égoïstes, de leur petitesse, leur lâcheté. Cardinaud, un prolétaire joué par Gabin, un ouvrier du port de La Rochelle, à force de travail et d'abnégation est parvenu à posséder quasiment tout le port, a accédé à la haute bourgeoisie rochellaise.

Et tous, du plus bas au plus haut de l'échelle sociale lui reprochent son parcours, l'exècrent pour avoir osé changer de classe, ébranlé l'ordre établi.

Ce film a fait un four à sa sortie, la public n'acceptant certainement pas de voir un Gabin cocu et humilié. Aujourd'hui c'est peut-être plus la réalisation de Grangier qui me laisse tiède. Certes, l'histoire de Cardinaud est essentielle, le fil rouge, mais j'aurais aimé une plus large attention sur les personnages secondaires, sur sa femme par exemple qu'on ne découvre trop tardivement. On passe une bonne partie du film à croire qu'on a affaire à un film policier sur la recherche de l'épouse disparue. La flopée de personnages qui gravitent autour du principal finit par sans doute noyer l'intrigue et l'intérêt sociologique du film. L'avantage est qu'on retrouve beaucoup de comédiens de l'époque, des boules qui reviennent, des voix qui'on retient. Agréable.

Mini trombi:
Jean Gabin:

Monique Mélinand:

Paul Frankeur:

Georgette Anys:

Paul Faivre:

Marcel Pérès:

Renée Faure:

José Quaglio:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire