dimanche 19 juillet 2009

Harry Potter et le prince de sang-mêlé



2009
Titre original : Harry Potter and the half-blood prince
Titre francophone : Harry Potter et le prince de sang-mêlé

Cinéaste: David Yates
Comédiens: Daniel Radcliffe - Michael Gambon - Rupert Grint - Jim Broadbent - Emma Watson - Helena Bonham Carter - Alan Rickman - Tom Felton

Vu en salle


Si vous comptez sur moi pour pouvoir lire une critique circonstanciée, ou même correcte sur ce Harry Potter, vous allez être drôlement déçu. Je pourrais très bien livrer quelque chose de lapidaire : "un Harry Potter comme les autres, plein d'effets spéciaux, racontant une histoire alambiquée pleine de monstres et merveilles". J'ai vraiment envie d'en rester là. Franchement, je me sens un peu extra-terrestre. Je n'ai pas vu le précédent opus, déjà, ça part mal. Je n'ai même pas pu finir le premier chapitre du premier bouquin. Et j'ai beaucoup de mal à savoir pourquoi j'aime ou pas les différents épisodes vus jusque là. Je suppose qu'il faut être tombé dedans quand on était petit. J'écris donc là en espèce d'inculte assumée, ne tirez pas! D'autant que je ne pense pas être réfractaire.

Les deux heures trente et quelques ne m'ont pas paru aussi que longues que dans d'autres épisode précédents. Celui-là m'a semblé assez bien balancé dans le rythme. Caméra et montage donnent une lecture fort sereine. La mise en scène est sobre. On a droit à quelques jolis plans même, avec des cadres purs et une belle lumière. Si bien qu'au final, voir ce film fut loin d'être désagréable.

Je suis allé voir ce film avec mon beau-fils, en baby-sitter inquiet en quelque sorte. Et puis, voilà, c'est passé comme une lettre à la poste.
Je vous avais dit que je n'aurais rien d'intéressant à dire.

Ah si, l'interprétation de la petite Emma Watson devient de plus en plus satisfaisante. Celles de Radcliffe et Grint par contre laissent toujours autant à désirer, au mieux pourrait-on les qualifier de banales. Feraient mieux de prendre des cours de théâtre plutôt que de se modeler des cous de taureaux.
Ah et faut-il souligner qu'Helena Bonham Carter est toujours aussi sexy, même en vilaine sorcière?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire