samedi 5 mars 2011

Un baiser s'il vous plait



2007
alias : Un baiser s'il vous plaît

Cinéaste: Emmanuel Mouret
Comédiens: Virginie Ledoyen - Emmanuel Mouret - Julie Gayet - Frédérique Bel

Notice Cinéprofil
Notice Imdb
Vu en dvd

Ma première expérience Emmanuel Mouret était un cuisant échec. Je n'ai pas du tout aimé "Fais-moi plaisir" il y a deux ans. Et donc je voulais en avoir le cœur net. Dans une certaine mesure, le visionnage de ce dvd a répondu à cette attente, la question de savoir si je pouvais aimer cet univers si singulier, si étrange : non, pas trop.

J'ai toujours autant de mal à accepter l'artificialité de ce langage. Les gens chez Mouret ne parlent pas de façon naturelle, les mots comme la syntaxe qu'ils utilisent continuent de me faire sortir du fil de l'histoire. Ils parlent comme on écrit, sans contraction, sans simplicité, sans ponctuation prononcée, sans respiration, sans simplicité.

En plus, Emmanuel Mouret ne joue pas très bien. Les autres comédiens s'en tirent assez bien, voire très bien et parviennent à donner à un texte aux allures écrites un ton naturel, de conversation réelle, sauf sur le fond car là encore le style de discussion ressemble bien plus à une réflexion personnelle, élaborée dans les recoins du cerveau, puis une fois analysée, retranscrite de manière étudiée, pensée, dosée sur le papier dans une forme élégante et la plus appropriée. C'est trop propre, trop net, trop hygiénique pour être vrai.

Je ne parle même pas des lieux communs qu'on y enfile avec une douce naïveté, presque enfantine, peut-être celle des adolescents qui s'interrogent sur les mystères de l'amour. On badine avec l'amour.
Les bons sentiments roulent des pelles à un romantisme pas loin de pacotille. On dirait des pensées alléniennes, sans humour, sans ancrage dans la chair et le réel, sans hauteur.

Ca peut avoir son charme parfois, porté par des comédiens investis comme Virginie Ledoyen,

Julie Gayet, Stefano Accorsi

et Michaël Cohen, que je ne connaissais pas et qui m'a fait une belle impression.
Oui, le casting m'a tenu la main, tout le long, sinon je me serais volontiers taillé les veines.

Oh l'ordure, il exagère parce que la structure du scénario d'abord imbriquant des souvenirs racontés entre eux m'a excité, drôlement. Mais en fait, ça ne dure pas : ça n'était sans doute pas fait pour. Quel dommage! L'idée était si séduisante. Le scénario semble joliment troussé mais finalement tout cela est assez creux.

J'ai bien été ravi par le charme et la conviction de Julie Gayet

et Virginie Ledoyen mais plus tard, là, maintenant, de cette histoire il ne me reste pratiquement rien.

Trombi:
Frédérique Bel:

Mélanie Maudran:

Lucciana de Vogüe?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire