mercredi 30 mars 2011

Bedways



2010

Cinéaste: Rolf Peter Kahl
Comédiens: Lana Cooper - Matthias Faust - Miriam Mayet

Notice IMDB
Vu en dvd


Mouais. Quelques idées de plans, de cadres, et pis c'est tout.

Après avoir vu ce film, j'ai le sentiment d'avoir assisté à un exercice pédant d'étudiant affecté dissimulant une vacuité énervante derrière un paravent de formules et de situations factices. Bref, du toc.

Quand ils n'ont rien à dire, la plupart du temps les gens ferment leur gueule. Ici, que nenni, on regarde, on filme le non-discours. L'histoire est aussi conne que ça, je vous assure : une réalisatrice filme un couple faisant l'amour sans savoir ce que cela veut dire, ni donner. Sans la moindre idée du sens de son travail, on filme, on verra bien où ça mène. Évidemment ça n'a aucune autre signification que le creux de la démarche artistique en général, voyez à quel point le film est faible.

Afin de se donner des airs intellectuels et artistiques sérieux, le ton est grave. Il ne faut surtout pas qu'on prenne ce film érotique pour une basse production commerciale, comprenez?

Alors l'environnement se doit d'être glauque, sombre, l'habillage musical agité, moderne.

On fait varier les cadrages. On maquille avec le montage parfois abscons. On inclue des scènes inintéressantes pour faire compliqué et pensé. En somme, on tape à l'œil à donf. On se branle, littéralement. Ce qui finalement fait sens avec la masturbation intellectuelle, ampoulée, futile à laquelle tout le monde se livre durant tout le film.

Un peu de sexe explicite, histoire de faire du buzz ou situer le film sur les étagères des films interdits et scandaleux. Je crois que j'ai rarement vu film aussi poseur que celui-là, une criante imposture, une tartuferie de premier plan.

Si encore les acteurs étaient bons... mais même pas. Cela reste très plat également dans le jeu, d'une invisibilité bien triste. Les acteurs et trices sont comme il se doit aussi faiblards que leur beauté toute relative. Flasques, des acteurs flasques!

A l'image de l'univers décrit, tout est gris, étriqué, morne et chétif, un film tranxen. Pouah que la chair est triste! Un film qui bande mou.

Trombi:
Miriam Mayet:

Matthias Faust:

Lana Cooper:

Arno Frisch:

Moritz Ross:

1 commentaire:

  1. The director of BEDWAYS shot a new project! It's called REHEARSALS and it is a kind of a remake of his film. Some reviews are telling these: "Wilder, much more explicit and also funny!"
    But there is no regular release. Only a strong limited release of only 100 copies (numbered and signed) could be picked here: rpkahl.bigcartel.com/product/rehearsals Check it out!

    RépondreSupprimer