samedi 29 août 2009

Columbo : Candidat au crime



1973
Titre original : Columbo - Candidate for crime
alias : Columbo : Candidat au crime
1973
Saison 3, épisode 3

Réalisateur:Boris Sagal
Comédiens: Peter Falk - Jackie Cooper - Tisha Sterling - Regis Cordic
Notice Imdb



La pause Columbo a été longue, ce qui peut sans doute expliquer mon grand plaisir à m'y immerger à nouveau. C'est un point qui'il ne me faut pas oublier à l'heure de bien analyser l'enthousiasme frissonnant procuré par cet épisode.
Car je le trouve très bon, très bien écrit avec sa structure bi-polaire (entre le meurtre proprement dit et la manipulation ourdie pour le cacher). En effet, dans un premier temps, le sénateur Hayward (Jackie Cooper) tue son aide de campagne électorale par amour, tout en faisant accroire que l'on tente de l'assassiner et que le ou les meurtriers se sont mépris sur leur victime. Dans un second temps, il organise une spectaculaire fausse tentative d'assassinat sur sa personne.

On retrouve un formidable acharnement, cette méticulosité de Columbo qui a reniflé l'entourloupe en vieil animal à qui on ne l'a fait pas.

La façon dont il assaille les deux tourtereaux est assez stupéfiante de violence. On voit littéralement les coups qu'il assène à Jackie Cooper et la petite Tisha Sterling

dans leurs regards de plus en plus inquiets lors d'interrogatoires qui n'en ont pas l'air mais bien la chanson.
Ce qui est fabuleux dans les bons épisodes de Columbo, c'est cette capacité du lieutenant à attaquer ses suspects de manière si finaude qu'ils leur aient bien difficile de contre-attaquer sans se dévoiler dangereusement. Il faut pointer là encore l'imagination et l'ingéniosité d'écriture des équipes de scénaristes. Ici, il ne s'agit pas d'un combat d'égos mais bien d'intelligences, de convictions entre deux fins stratèges. Malheureusement, en dépit d'une bouille sympathique, Jackie Cooper ne joue pas toujours très juste. Quelques regards et mimiques en disent beaucoup trop long sur la culpabilité de son personnage, de façon trop visible pour être en adéquation avec sa profession et la finesse avec laquelle il a conçu et perpétré son crime. Il manque parfois de sang-froid. Les autres comédiens sont suffisamment convaincants par contre.


Ai-je la berlue? Mais j'ai l'impression que c'est la première fois (j'ai des doutes : je repense au pilote avec Gene Barry) que l'on voit un supérieur de Columbo. Ici, en tout cas, Regis Cordic

est assez mis en valeur pour que je note sa présence. Et puis Imdb indique que c'est sa première apparition dans la série en tout cas. Reste qu'il se peut que je me fourvoie. Pas grave.

Trombi
:
Joanne Linville:

Ken Swofford:

Robert Karnes:

Vito Scotti: (comédien récurrent dans la série, en tailleur français cette fois)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire