mercredi 10 novembre 2010

17 ans encore



2009

Titre original: 17 again
alias : Seventeen again
Titre francophone : 17 ans encore

Cinéaste: Burr Steers
Comédiens: Thomas Lennon - Leslie Mann - Matthew Perry - Zac Efron

Notice Imdb
Vu à la télé



La bande annonce de Canal + m'a eu. J'ai été intrigué par le casting. Un matin, au petit-déjeuner, avec la promotion de Canal en ce moment ouvrant l'accès à ses différentes chaines pendant une semaine, j'ai voulu voir ce que donnait donc ces comédiens.

Zach Efron d'abord, dont le nom est sur toutes les lèvres, fait preuve d'une mâle assurance. Il m'a fait penser à Alain Delon mais le talent en moins. L'aplomb ne fait pas la subtilité. Il émane de ce jeune homme une guimauve que le discours "coincé du cul" qu'il tient à trois jeunes femmes en rut a fini de m'écœurer. Je ne sais pas qui est l'auteur de cette scène mais considérer que l'envie de sexe est un manque de respect pour soi me parait extrêmement dangereux en plus d'être infiniment con. Peut-être que le film est sponsorisé par une quelconque institution superstitieuse et obscurantiste? Une autre scène prêchant le sexe uniquement dans la relation amoureuse, voire conjugale et rejetant l'usage du préservatif est on ne peut plus infecte, à la limite de la criminalité. Quoiqu'il en soit, ce genre de prêchi-prêcha imbibé de religion et d'irrationalité situe bien le niveau de cette œuvre. Le reste est juste mièvre, froid ou inconsistant.

Celui que j'avais pris pour un Bill Murray bouffi et vieilli n'était autre que son frère, Brian Doyle-Murray. Il ne joue pas vraiment, il sourit. Suivant!

Matthew Perry, "oh-my-god!" Le fan de Friends que je suis prend une droite à la vue de ce pauvre type. Dites non à la drogue!

Alors pourquoi avoir regarder cette petite merdouille? Leslie Mann! Cette actrice a un visage qui m'hypnotise. Je la trouve irrésistible. Ses yeux toujours grand ouverts semblent tourner comme des billes et je suis happé, fasciné, ravi. Voilà la vérité : je n'ai vu ce film que parce qu'elle y joue. Et alors, quelle déception! Que fout elle dans un film pareil? J'avais de l'estime pour cette comédienne, compagne d'un cinéaste de talent Judd Apatow à 180 degré à l'opposé de ce genre de bluette bisounours qui sent le vaporisateur WC à la lavande. Comment a-t-elle pu tourné dans un film prônant des valeurs aussi archaïques et nocives? C'est ce qu'on appelle une erreur de casting?

Donc cette comédie constipée a fort potentiel mysanthropogène est à bannir.

Mini trombi:
Michelle Trachtenberg:

Sterling Knight: (droite, right)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire