mardi 15 juillet 2014

Échec et meurtre


1971

Auteur:
Metteur en scène: Robert Lamoureux

Comédiens: Robert Lamoureux - Pierre Mirat - Bernard La Jarrige - Magali Vendeuil

Notice Imdb

Vu sur le net



Un whodunit "Au théâtre ce soir" signé Robert Lamoureux, 1971... Ça vous tente? Pour moi, c'est juste imparable. Impossible de ne pas essayer, la curiosité est un vilain défaut, je sais, mais tant pis, je me lance!

Il se trouve que deux éléments éveillent de l'intérêt mais ne tiennent pas véritablement leur promesse.

D'abord l'énigme policière. On ouvre le rideau sur un grand salon où un gendarme, téléphone en main, présente au procureur la liste des suspects à la suite d'un meurtre. Une femme a été assassinée et on attend un commissaire de la Criminelle. L'enquête s'annonce compliquée et fort intrigante. C'est vrai qu'elle l'est pendant un certain temps, mais outre que la solution n'apparaît pas de façon spectaculaire, l'embrouillamini par lequel on doit passer pour suivre tout cela fait qu'après l'heure de jeu, on commence à fatiguer et on a donc quelque peu hâte d'arriver au bout. Complexe, enchevêtrée, la trame se suit néanmoins, mais disons qu'elle est peu bandante sur la longueur.

Ensuite, étant donné que la pièce est signée Robert Lamoureux, on s'attend à une comédie policière. Je sais bien qu'une bonne critique, impartiale, devrait s'attacher à critiquer l'œuvre telle qu'elle est et non telle qu'on s'attend à ce qu'elle soit... M'enfin, l'erreur comme la critique est humaine, donc subjective. Tant qu'on est conscient de sa propre faiblesse la critique reste finalement honnête. Donc oui, j'aurais dû être plus ouvert, sans a priori, mais que voulez-vous? J'aime Robert Lamoureux et j'espérais une pièce comique. C'est un fait.

La caractéristique "comique" s'en tient à une portion que je ne pensais pas aussi congrue. On a dans les dialogues quelques moments savoureux, mais ils sont finalement rares. La langue de Robert Lamoureux est reconnaissable. Des idées amusantes, quelques sourires sur les personnages, surtout sur les échanges, mais le ton général est trop sévère.

Du point de vue de la trame, cela reste une enquête policière tout ce qu'il y a de plus classique. Seules quelques saillies pimentent l'action de bons mots. Mais les situations ne sont pas vraiment drôles. Le "policier" prend souvent le pas sur le "comique". J'ai parlé de "sévérité", je suis même tenté d'évoquer une certaine austérité. Alors il faut prendre en compte la jeunesse de l'auteur et surtout le fait que cette comédie date de 1971, la télévision d'alors est encore largement chapeautée, corsetée par l'Etat et une moralité irréprochable. Le contrôle et le sérieux de l'entreprise l'empêche sûrement de se lâcher complètement.

À part Robert Lamoureux qui joue un commissaire snobinard gentiment cocasse, seuls Bernard La Jarrige
en jardinier plein de bons sens et Pierre Mirat

en gros brigadier complexé sont assez sympas à voir, le reste de la troupe est tellement peu rayonnante qu'on se demande même s'ils sont bien là. Je sais bien qu'ils figurent pour la plupart des membres de la haute société, m'enfin, Jean Piat (le metteur en scène) aurait pu leur donner une plus grande consistance.

Par conséquent, cette pièce a été goûtée avec curiosité, sans déplaisir au début et peu à peu la petite flamme s'est éteinte. J'ai trouvé la pièce de plus en plus fade bien que regardable. Moyenne en somme.

Trombi:
Magali Vendeuil:

Samson Fainsilber:

Roger Desmare:

Chantal Le Du:

Claude Pasquier:

Michel Maurette:

Jean Sandrey:
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire