mardi 11 février 2014

Mad men season 4



2010
Mad men IV
Saison 4
13 épisodes

Réalisateurs: Phil Abraham - Michael Uppendahl - Jennifer GetzingerJohn Slattery - Lesli Linka GlatterScott Hornbacher - Lynn Shelton - Matthew Weiner -
Comédiens: January Jones - Vincent KartheiserElisabeth Moss - Jon Hamm - Christina Hendricks - Kiernan ShipkaJohn Slattery

Notice SC
Notice Imdb

Vu en dvd

Critique de la saison 2
Critique de la saison 3



Fondamentalement, je ne crois pas qu'il y ait sur cette saison 4 grand-chose de nouveau à l'horizon. Cependant, comme j'avais une haute estime de la série, le plaisir est renouvelé.
La psychologie des personnages est toujours aussi passionnante avoir évoluer, sans surprise majeure, mais disons qu'elle offre l'opportunité de les fouiller un peu plus.

La finesse de l'écrit subjugue. Au bout de quatre saisons, on reste scotché à l'histoire. Cette saison se recentre peut-être encore plus sur Don (Jon Hamm).

De manière tout à fait étonnante, mais qui confirme que la gamine a suffisamment de talent, la fille de Don (jouée par Kiernan Shipka) a droit elle aussi un petit focus fort intéressant.

Betty Draper (January Jones)
apparaît alors un peu en retrait. Dans ce cas également, Pete Campbell (Vincent Kartheiser) est moins scruté.

Sinon, le couple Sterling (John Slattery)
 / Joan (Christina Hendricks)
est à nouveau sur le devant de la scène avec un ou deux épisodes qui leur offrent des scènes fort touchantes. J'ai particulièrement aimé leurs prestations tout au long de la saison.

Peggy (Elisabeth Moss)
 n'est pas oubliée. Elle aussi a l'opportunité comme à chaque saison de marquer la série de moments forts. Ya du coffre chez cette comédienne !

Aussi, si ce n'est le rebondissement final destiné à pimenter l'attente de la saison suivante, cette saison 4 maintient le cap, sans esbroufe ni révolution. Les bons éléments des saisons précédentes (jeu remarquable des comédiens, scénarii ultra précis de profondeur et d'intelligence) sont encore ce qui permet à la série de se maintenir au plus haut niveau d'excellence. J'ai pris énormément de plaisir et suis ravi de ne pas ressentir le moindre essoufflement.

Visuellement, l’œil est à la fête, peut-être davantage si c'est possible. Ai-je la berlue ou la mémoire défaillante ? Mais j'ai été à plusieurs reprises frappé par la picturalité de certains plans. Ils m'ont furieusement fait penser à Hopper, bien entendu. Les saisons précédentes étaient-elles aussi bien filmées, avec autant de soin, sur cette recherche esthétique ? C'est bien possible. Toujours utile que c'est sur cette saison que cela me saute aux yeux.

Je quitte cette saison avec un énième haussement de sourcil devant la faiblesse de Don Draper et me demande bien à quoi tout cela va aboutir sur la saison 5 : joli cliffhanger!

Trombi:
Jared Harris:

Aaron Staton:

Rich Sommer:

Robert Morse:

Christopher Stanley:

Matt Long:

Anna Camp:
Blake Bashoff:

Jack Laufer:

Alexa Alemanni:

Alison Brie:

Joel Murray:

Deborah Lacey:

Cara Buono:

John Aylward:

Jessica Paré:

Darren Pettie:

Peyton List:

Nora Zehetner:

Beth Hall:

Marten Holden Weiner:

Sam Page:

Melinda Page Hamilton:

Susan Leslie:

Caity Lotz:
Will Janowitz:

Elaine Carroll:
Erin Cummings:

Joe O'Connor:

Zosia Mamet:

Charlie Hofheimer:

Randee Heller:

Alexandra Ella et Abby Miller:

Kevin Rahm:

Patrick Cavanaugh:

Patricia Bethune:

Mark Moses:
Jay R. Ferguson:

Danny Strong:

Becky Wahlstrom:

Myra Turley:

Audrey Wasilewski et Jerry O'Donnell:

Anne Dudek;

William Morgan Sheppard:

Naturi Naughton:
John Ales:

Rosemarie DeWitt:

Brian Elerding:

?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire