vendredi 12 octobre 2012

Men in black 3



2012
Alias : Men in black III

Cinéaste: Barry Sonnenfeld
Comédiens: Will Smith - Tommy Lee Jones - Josh Brolin - Emma Thompson

Notice Imdb
Notice Cinéprofil

Vu en dvd



Loin de moi l'idée d'avancer que je nourrissais une grande attente à l'égard de ce film mais disons qu'une certaine estime pour le premier épisode et la mauvaise déception déclenchée par le second me faisaient espérer de la part de Barry Sonnenfeld un sursaut, une dynamique nouvelle et rafraichissante, un scénario et une mise en scène un poil plus élevés en somme. Alors sans le qualifier de grand, un certain désappointement se fait malheureusement sentir très rapidement.

D'abord, je ne suis pas du tout conquis par ce scénario alambiqué. Et pourtant les histoires de voyage dans le temps font très souvent mouiller mon petit cœur plein d'imagination. Patatras! Il n'aligne absolument rien d'original. Archi-prévisible, on a même droit à une histoire compliquée mais jamais très subtile censée nouer entre les deux personnages de Tommy Lee Jones 
  et Will Smith 

des liens de parenté.

Ce n'est qu'à la toute fin qu'un brin d'émotion réussit à sortir de ce petit jeu, mais tout cela reste bien poussif finalement.

Ce qui est perdu depuis le premier opus n'est toujours pas retrouvé ici : l'humour demeure assez pauvre et simpliste, ressort les mêmes gags, récurrence lassante pour tout dire.

L'apport de
Josh Brolin est aussi décevante, la promotion du film ayant fortement été axée sur cette "nouveauté". Certes le comédien imite bien son compère mais la fraîcheur de l'opération s'arrête à ça.

Je me suis ennuyé. Je ne comprends pas bien pour quelles raisons autres que mercantiles, ainsi que l'absence d'inventivité hollywoodienne de plus en plus préoccupante, ce film est aussi lent et plat.

Mon beau-fils de 8 ans a adoré, me plongeant dans un océan de perplexité et d'inquiétude. Il est des moments où le fossé inter-générationnel fait un méchant effet.

Je cherche mais je ne trouve pas une seule bonne raison de revoir ce film... les effets spéciaux ne sont pas mauvais... moui... voilà... mais avouons que de nos jours, il faut une production sacrément fauchée pour rater la marche des effets spéciaux. Terminé le temps de l'admiration devant une belle cinétique : sommes-nous entré dans une époque où le fond redevient plus important que la forme en matière de mise en scène spectaculaire? Pas sûr, par contre, il est certain que l'effet de surprise s'est bel et bien estompé ; les effets ne sont plus vraiment "spéciaux", difficulté engendrée par la banalité. Aussi faut-il dorénavant ajouter à l'effet spécial une pointe de sens -sémantique, du spectaculaire ou de l'humour- mais quelque chose de plus que le travail bien fait du réalisme. L'illusion ne fonctionne plus naturellement.

Trombi:
Jemaine Clement:

Emma Thompson:

 Michael Stuhlbarg:

Mike Colter:

Nicole Scherzinger:

Michael Chernus:

Alice Eve et David Rasche:

 Bill Hader:

Keone Young:

 Will Arnett:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire