vendredi 30 mars 2012

Columbo : Ashes to ashes



1998
Saison 13, épisode 03
Alias : Columbo: En grande pompe

Réalisateur: Patrick McGoohan
Comédiens: Peter Falk - Patrick McGoohan - Rue McClanahan

Notice Imdb
Vu en dvd


Un petit soulagement. Dans les derniers épisodes que j'ai vus, celui-ci constitue un petit souffle d'air. Je n'irais pas jusqu'à le qualifier de "frais", Columbo a pris un méchant coup de vieux. Ça sent le sapin pour Patrick McGoohan

itou, mais dans le style c'est un épisode assez réjouissant. D'abord, parce que les deux vieux acteurs se font plaisir, ça se voit, ça s'entend. Les regards laissent entrevoir leur malice. Une réelle complicité, non démentie par 4 épisodes en tout dans la série, marque la relation entre Peter Falk et Patrick McGoohan. Elle sert énormément l'intrigue.

Il y a deux ou trois scènes typiques du style McGoohan dans la réalisation, dans le ton qui en résulte, très pince-sans-rire. Alors je ne sais pas si le fait de savoir qu'on est en fin de course dans la série influence mon jugement... sûrement que oui, mais je ne peux m'empêcher d'avoir un sentiment légèrement attristé à regarder ces deux monuments de la télévision faire leur numéro pour la dernière fois. Ils me sont en tout cas hautement sympathiques. Je sais bien que les séries fonctionnent aussi à l'affectif et que la récurrence des personnages ou des visages introduit une familiarité, une relation très particulière. Et par conséquent que la fin de vie d'une série et des ses acteurs provoque quelque chose de très émouvant mais dans le mauvais sens du terme.

Surtout si la qualité artistique n'est pas au rendez-vous, qui peut s'avérer alors pathétique. Certes, on n'en est pas là sur cet épisode mais le manque de peps et de vivacité dans les gestes chez les deux comédiens n'aide pas à rendre l'enquête très dynamique.

On rangera dans la case humour noir et auto-dérision le fait que l'intrigue se déroule dans une entreprise de pompes funèbres. L'allusion à la mort de Columbo est évoqué avec le sourire. Ouf, personne n'est donc dupe.

Trombi:
Rue McClanahan:

Catherine McGoohan:

Spencer Garrett et Richard Riehle:

Aubrey Morris:

Edie McClurg:

Ron Masak:

Richard Libertini:

Sally Kellerman:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire