jeudi 9 février 2012

L'associé



1979

Alias : L'associé

Cinéaste:René Gainville
Comédiens:Bernard Haller -Catherine Alric -Claudine Auger -Michel Serrault


Notice Imdb
Vu en dvd

Avant de tomber sur ce dvd à 1 ou 2 euros, je n'avais jamais entendu parler de ce film. Pourtant, il réunit une flopée de comédiens importants, du moins à mes yeux de friand, un trombi étonnant donc, vu le peu de notoriété du film.

L'histoire est une fable morale assez rigolote, mais également plutôt mal foutue. Malheureusement, il faut se rendre à cette évidence. La mise en scène n'est pas du tout aboutie. Je dirais qu'elle est merdée que je ne saurais me donner tort. On déplore un manque de liant entre certaines scènes, un style souvent maladroit, sans réelle cohésion, d'aspect "amateur", foutraque, qui peut être apprécié comme on déguste les approximations et les naïvetés d'un bon nanar. Pourtant, le ton se veut, non pas sérieux, mais disons... pas vraiment clownesque non plus... un entre-deux où je me perds, dans un comique un peu austère, sauf pour quelques scènes franchement burlesques (notamment celles de Bernard Haller).

Michel Serrault
par exemple garde une certaine gravité de ton tout le long du film. Son personnage est un entrepreneur ambitieux, mais personne ne lui accorde un quelconque crédit au sens littéral comme au figuré. Aussi s'invente-t-il un associé britannique et il commence une ascension fulgurante dans le milieu des affaires, puis de la politique. Les proportions que prend son "invention" sont dévastatrices : il est alors prisonnier de son mensonge. C'est plutôt cocasse même si peu original.
Surtout le film vaut le coup d'œil pour sa distribution, comme j'écrivais plus haut. Il regorge de trognes succulentes comme Marco Perrin,

Henri Virlojeux,

ou Judith Magre

mais aussi de très belles actrices, comme Claudine Auger,
un peu âgée mais toujours belle comme un cœur, resplendissante, ainsi que la toute jeune Catherine Alric, une comédienne chère à mon cœur et à ma cinéphagie de galopin.

Curieux également parce qu'on y entend Pierre Mondy doubler un acteur allemand (Vadim Glowna),
mais plus encore Francis Perrin doublant Mathieu Carrière... pour des raisons qui m'échappent complètement. (ici avec Astrid Frank??)

Un drôle de petit film, pas très bien filmé mais très bien garni.
Attention, l'édition dvd est d'une médiocrité sans nom. Horrible compression assurée!

Trombi:
Jacques Dynam:

Daniel Prévost:

Florence Brunold:

Jacques Legras:

Jean-Pierre Coffe:

Jean Leuvrais:

Nathalie Courval:

Patrice Laffont:

Christian Morin:

Jean Martin:

???: (je la connais... faut que ma mémoire fasse son boulot)
Sophie Grimaldi:

4 commentaires:

  1. Bonsoir, je suis l'auteur d'un documentaire sur Marco Perrin. Merci continuer de parler de mon ami Marco, si vous voulez des infos voici des liens :

    Allociné http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=195307.html

    Youtube http://www.youtube.com/watch?v=Z2Q48EE-VEc

    Sud-Ouest http://www.sudouest.fr/2011/08/22/un-hommage-a-marco-perrin-tisse-sur-la-toile-479412-1391.php

    Purepeople http://www.purepeople.com/article/marco-perrin-le-retour-d-un-acteur-miracule_a77070/1


    Cordialement,
    Jérémy KAPLAN

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    L'actrice qui attend que votre mémoire "fasse son boulot" est Sophie Grimaldi.

    Cordialement
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  3. Oui!!! Super! Ah ça fait du bien, merci! C'était irritant de ne pas pouvoir mettre un nom sur son visage. Maintenant je revois Le cerveau, Scout toujours et les autres.

    RépondreSupprimer