lundi 16 septembre 2013

Mad men season 3


2007
Saison 3, 13 épisodes

Réalisateurs:Phil Abraham - Lesli Linka Glatter - Jennifer Getzinger - Michael Uppendahl - Daisy von Scherler Mayer - Scott Hornbacher -
Comédiens:Jon Hamm - Elisabeth Moss - Vincent Kartheiser - January Jones - Christina Hendricks

Notice SC
Notice Imdb
Critique Mad men 2

Vu en dvd



Du sexe!

De la violence!

De l'émotion!

Et des gens qui dorment! Quelle saison faramineuse!


Encore une saison pleine de surprises. Toujours un peu le même type de piège auquel je me suis laissé prendre : pendant très longtemps, les épisodes avancent à pas tranquille, racontant leur histoire à un rythme serein, ne semblant rien bousculer, bien au contraire reprenant des chemins déjà parcourus les saisons passées (adultère, ambition, désillusions, etc.) et puis sur la fin, en trois ou quatre épisodes, la trame générale exploite enfin les enjeux précédents, leur donne un sens nouveau et fait pratiquement tout exploser. Il y a de la révolution dans l'air, une révolution jubilatoire pour les personnages comme pour les spectateurs, annonçant une quatrième saison mouvementée.

Il est dit à un moment d'un personnage qui n'a plus d'appétit. C'est un peu le sentiment que donne la majeure partie de la saison 3. On a l'impression que les personnages tournent en rond, ressassent toujours les mêmes problèmes et n'avancent guère. Les deux "Draper" notamment, continuent dans l'incommunication et dans l'incohérence affective à vivre deux vies parallèles factices. Mais c'est la même chose pour Peter Campbell, Peggy Olson ou Joan Harris : ce qui leur arrive n'est que le prolongement de la première et de la deuxième saison. Bref, j'ai pu par moment craindre une sorte d'essoufflement, comme si les scénaristes étaient dans une impasse, étaient arrivés au bout de leurs personnages.

A contrario, les nouvelles impulsions qu'ils vivent à la fin de la saison laissent présager des liens entre eux plus complexes, entièrement neufs pour certains d'entre eux. Seul personnage resté en suspens, dans une pénombre mystérieuse Salvatore Romano (Bryan Batt) se laisse désirer jusqu'au bout.
Cette évolution générale est par conséquent bienheureuse, rafraîchissante en quelque sorte. Le cas des Draper est certainement le plus intéressant. La façon dont leur relation a été décortiquée sur cette saison 3 est remarquablement bien écrite.

Cela donne l'occasion aux deux comédiens Jon Hamm et January Jones de faire la démonstration épatante de leur talent. Certaines scènes qu'ils partagent sont exceptionnelles, très intenses en émotion grâce à leurs jeu très précis et sobre.

Vincent Kartheiser (Pete Campbell) est l'heureux comédien qui a su profiter de l'évolution de son personnage pour une nouvelle fois impressionner tout au long de cette saison.

J'ai un faible pour Bryan Batt (Salvatore) également. Dette saison peut s'avérer cruciale. J'espère qu'il va pouvoir développer davantage le parcours de son personnage.

Jared Harris
est un nouveau personnage, très intéressant, tant au niveau du jeu que de la place que son rôle peut prendre dès la saison 4. À suivre.

Trombi:
January Jones:

Jon Hamm:

Elisabeth Moss:

Christina Hendricks:

Michael Gladis:

Aaron Staton:

Rich Sommer:

 Robert Morse:

John Slattery:

Kiernan Shipka:

Alison Brie:

Michael Gaston:

Sunny Mabrey:

Joseph Culp:

Julie McNiven:

Orestes Arcuni:

Talia Balsam:

Elizabeth Rice:

Eric Ladin et Megan Henning:
Ryan Cutrona:

Embeth Davidtz:

Abigail Spencer:

Kevin Cooney:

James Immekus:

Alexa Alemanni:

Audrey Wasilewski:

Peyton List:

Sam Page:

Chelcie Ross:

Christopher Stanley:

Patrick Cavanaugh:

Rich Sommer et Laura Regan:

Miles Fisher:

Pamela Roylance et Jud Tylor:

Judy Kain:

Jamison Haase et Tim Snay:


Deborah Lacey:

Ann-Margret:

Aaron Stanford:

David Selby:

Carla Gallo:

Myra Turley:

Crista Flanagan:

Sarah Drew:


Mark Moses:

Matt Bushell:

Yeardley Smith:

Jayne Taini:

Anne Dudek:

La Monde Byrd:

Charles Shaughnessy, Jamie Thomas King et Neil Dickson:

Edin Gali et Patrick Cavanaugh:

Kristoffer Polaha:

Trever O'Brien et Erin Sanders:

Susan Krebs:

Ned Vaughn:

Nina Rausch:

Darren Pettie:

Marshall Allman:

Mary Page Keller:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire