vendredi 23 novembre 2012

La vie de Marianne


1995

Cinéaste: Benoît Jacquot
Comédiens: Virginie Ledoyen - Melvil Poupaud - Sylvie Milhaud -

Notice Imdb
Notice Cinéprofil
Notice SC

Vu en dvd




C'est ma femme qui a pris ce film à la médiathèque Fellini parce qu'elle sait que j'aime le cinéma de Benoît Jacquot et parce qu'elle a été intriguée par ses "adieux à la Reine". C'est une initiative relativement heureuse qu'elle a eu là, mais le premier à louer c'est Jacquot qui a eu la bonne idée d'adapter le roman de Marivaux, tout en gardant les dialogues de l'écrivain.

Cela donne évidemment un joli conte moral sur les petits tracas de l'amour, les cruautés des déconvenues que l'inconstance des sentiments chez les protagonistes peut engendrer, surtout quand on est si jeunes et inexpérimentés que ceux-là. La langue est parfois superbe. Quelques plans sont très joliment photographiés malgré l'origine télévisuelle du film (production et diffusion d'Arte).

La simplicité des décors et le cadre plutôt resserré de l'action ne laissent guère de doute sur le manque de moyens, cependant le réalisateur, par sa mise en scène assez sobre et sa caméra très proche des acteurs, assure avec efficacité une mise en image fort correcte. 


Malheureusement, le téléfilm n'est pas sans défaut. On pourra déplorer par exemple une bande son un peu faiblarde qui ne permet pas toujours d'entendre les murmures des jeunes comédiens. Il y a également un ou deux comédiens qui m'ont fréquemment fait sortir de l'histoire par leur jeu un peu excessif.
Je pense à
Marcel Bozonnet 

quand son personnage découvre celle qu'il convoite chez son neveu, ou bien à Melvil Poupaud
constamment le regard en dessous, insistant là lourdement sur son caractère prédateur et faux.


Mais ces quelques scories ne ternissent en rien le plaisir que j'ai eu à découvrir Sylvie Milhaud 
ou celui de retrouver la sobriété de Jean-Louis Richard .
Mais voilà des motifs de satisfaction qui sont bien moindres que celle de contempler l'une des plus belles actrices que nous ait offert le cinéma français. Virginie Ledoyen 
est magnifiquement, que dis-je... amoureusement filmée par Jacquot. Souvent, au détour d'un plan, le réalisateur semble la peindre. La pose peut alors sembler un brin artificielle, mais le résultat fait mon bonheur : des petites secondes d'admiration, sans prix. Pourtant, elle parait toute jeune encore, mais la superbe femme qu'elle va devenir se laisse deviner. Je suis toujours aussi ému par le battement nerveux de ses cils. C'est là évidemment un jugement affectif autant que libidineux. Soit, je le concède! M'enfin, qu'on le veuille ou non, ce genre de ressenti fait partie des éléments d'appréciation qui construisent une opinion, un regard sur un film et il n'est ni légitime, ni judicieux de se le cacher.



Dans le coin un peu sombre du film, je rangerais également le rythme. Benoit Jacquot utilise à plusieurs reprises l'ellipse, c'est heureux mais néanmoins insuffisant. Souvent on a le sentiment de longueur, on s'attend à une conclusion qui met finalement trop de temps à venir. Sans pour autant qu'on puisse déplorer un réel ennui, le film aurait gagné à un peu plus de dynamisme. Dommage, mais n'oublions pas l'essentiel : c'est un bon téléfilm.

Trombi:
Nathalie Krebs:

Christine Murillo:

Julie Cox:

Michel Vuillermoz:

Estelle Larrivaz:

 Serge Riaboukine:

 Aude Briant:

 Jacqueline Jehanneuf:

 Yvette Petit:

10 commentaires:

  1. I must get this movie. What would you like for it? Name a price, sir.

    email me at vaidotas.ivoska@gmail.com

    RépondreSupprimer
  2. Unfortunately, I don't have it anymore. I've borrowed it to the library. Sorry. It exists, so I hope you'll find it somewhere.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Would you do me a favor? If you see it somewhere to purchase - send me a link or something. This thing is really rare and I haven't had luck in finding a copy to rent/buy/download or anything.
      Thanks for the encouragement - I think I'll need it. :)

      Supprimer
  3. I usely add amazon.com and amazon.fr links. For this one, I didn't find it. Of course, if I find one in another website, I'll send it to you. No problemo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi, I found it in a double feature at fnac.com http://video.fnac.com/a1811007/Benoit-Jacquot-Septieme-ciel-Marianne-DVD-Zone-2#ficheResume

      it's bundled with another film by the same director, but I'd really like it untouched, you know - more value in it that way. if all else fails - i'll just take a chance in getting this one.
      please aid me in finding this - I'm sure you have more places in your country that might have a copy. I'd even pay you to get me a copy :D.
      thanks for the help!

      Supprimer
  4. Yeah, that's the dvd box I found! I didn't have enough time to see the other movie, I had to give it back to the library. One day, I'll borrow it again...

    RépondreSupprimer
  5. Actually, I think there's no other dvd edition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! And here I thought that you had a separate version because of the uploaded image (it seems like an official cover, which confused me).
      Ok, so if it's what you had borrowed - I think I've found the only possible places to get the movie from. I've read before that it's only been released in the double-feature with the other film - I guess I'll have to break open my piggybank and get it sometime soon ;).
      You know what's funny? I've seen hundreds of stills from this movie and it seems like the main focus is most of the part for Julie Cox (the girl in the red dress http://2.bp.blogspot.com/-7Cld51zpbOE/UK9Eq_gh3mI/AAAAAAAAGzI/GfD3d4xx0po/s640/viemariann+22.jpg). :D which is why I'm interested in the movie - I'm a big fan :).

      Supprimer
  6. I didn't know her and she's quite good actress. And pretty beautiful.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi, can I ask you for something? Please find me the movie "Une Maman Dans La Ville" from 1992 - I'll be very grateful. I want to buy it with this film together. :)

      Supprimer