dimanche 24 février 2013

Asterix et Obelix au service de sa majeste


2012

Alias : Astérix et Obélix : Au service de sa majesté

Cinéaste: Laurent Tirard
Comédiens: Gérard Depardieu - Edouard Baer - Guillaume Gallienne - Catherine Deneuve - Valérie Lemercier - Fabrice Luchini -

Notice SC
Notice Cinéprofil
Notice Imdb

Vu en dvd



Sans espérer plus que de faire plaisir au petit de la famille, j'ai vu cet épisode sans aucun a priori, sans attente particulière. Et l'objet est pour le moins curieux.

Le film emprunte des voies culottées avec cet humour très discursif, un peu absurde, jouant des conversations anachroniques que tiennent les personnages. Dans un certain sens, le scénario tient là peut-être davantage compte de l'esprit de la bédé que les adaptations précédentes.

Malheureusement, l'humour ne joue finalement que sur ça. Oh, certes, il y a quelques gags très puérils aussi. C'est vrai, mais cela n'apporte pas véritablement de plus-value au film, loin de là. Les bambins en sont ravis. Les parents... moins.

Ce qui me chagrine bien plus cependant est le rythme lamentablement lent. Selon moi, pour une comédie, c'est peut-être un des éléments clés les plus importants à ne pas rater. Or, ils se plantent avec fracas sur ce point. La mise en scène manque de personnalité également. Tout cela est beaucoup trop pépère à mon gout.

On doit néanmoins saluer le très gros travail effectué sur les costumes et bien plus sur les décors qui font bénéficier au film d'une esthétique très colorée, pétante, pleine d'imagination. Là encore on se rapproche évidemment de la bande dessinée. Le soin qui a été mis dans ces décors inventifs prouve que la production n'a pas lésiné sur les moyens.

La distribution dotée de nombreux comédiens talentueux dénote aussi de l'ambition initiale du film. C'est vrai que faire appel à Valérie Lemercier, Fabrice Luchini, Guillaume Gallienne, Catherine Deneuve ou Edouard Baer garantit un certain niveau de jeu et par conséquent une bonne dose de plaisir au spectateur.

C'est d'autant plus navrant de subir une histoire aussi mollassonne et un humour si peu varié. De sorte qu'au final, je me suis relativement ennuyé.


Trombi:
Gérard Depardieu:

Edouard Baer:

Guillaume Gallienne:

Catherine Deneuve:

Valérie Lemercier:

Fabrice Luchini:

Charlotte Lebon:

Bouli Lanners:

Dany Boon:

Vincent Lacoste:

Gérard Jugnot:

Jean Rochefort:

Atmen Kelif:

B.B. Brunes:

Michel Crémadès:

Stéphane De Groodt:

Dolores Chaplin:

Simon Astier:

Filippo Timi:
Niccolò Senni:

Neri Marcorè:
Javivi:

Patrick Ligardes, Luca Zingaretti et Vincent Nemeth:

Jean-Michel Lahmi :
Bruno Hausler:

 Bruno Paviot:

Nader Boussandel et Christophe Meynet:

Ginnie Watson:

Elspeth Charlton:

Christine Hooper:

 Michel Duchaussoy:

Anthony Paliotti et Alban Casterman:

Yannik Mazzilli:

 Gaëlle Jeantet:

 József Tálos?

3 commentaires:

  1. franchement, qu'attendiez-vous d'une comédie pareille, insipide et grotesque et pretexte à flatter l'égo d'acteurs sur le déclin dont les cachets sont inversement proportionnels à leur talent ?

    Allez faites-nous plaisir et revenez à des valeurs plus sûres...
    personnellement, j'apprécie beaucoup vos commentaires si bien inspirés et qui font mouche à chaque fois ou presque.

    Par exemple, j'ai vraiment hate de lire votre étude sur "les aventuriers" avec Lino et Delon ou les "grandes gueules" toujours avec Lino mais aussi le grand Bourvil et une pléthore d'acteurs fabuleux tels que Constantin, Jess Hann, Paul Crauchet, Marie Dubois et bien d'autres encore, pratiquement tous disparus hélas.
    Là, il y a de la matière !
    bien sincèrement,

    Passionauto

    RépondreSupprimer
  2. Il faut de tout pour faire un monde divers et varié. Et donc voir un peu du cinéma d'aujourd'hui pour être encore de ce monde. A voyager sur tous les cinémas on n'est pas à l'abri sur de mauvais films. Mais ils permettent de mieux apprécier ceux qui sont bons.
    Quant à ceux que vous citez, malheureusement, je ne les ai pas. Les aventuriers, je ne l'ai pas vu depuis longtemps. Ce serait avec plaisir. Il faudra que je le trouve à la médiathèque. Les grandes gueules faisait partie des premières vhs que j'ai acquises après avoir pu m'acheter un magnétoscope quand j'étais môme avec l'argent de la paye de mon premier boulot d'été... c'est dire si je l'ai vu et revu. Je n'irais pas jusqu'à dire que je le connais par coeur, mais disons que j'en connais assez pour bizarrement ne pas avoir l'envie encore (ça reviendra) de le revoir. Il me le faudrait en dvd par contre. Il y a belle lurette que je n'ai plus de cassette ni de magnétoscope.

    RépondreSupprimer
  3. personnellement, je préfère me repasser "les grandes gueules" trois fois dans le mois plutôt que de me rendre à une seule séance du film dont il est question plus haut, ne serait-ce que par désir ou tout simplement par goût, sachant un peu à l'avance à quoi m'attendre avec ce type de production...
    (style: on est pas là pour concurrencer Citizen kane avec ce navet mais faisons en sorte de faire venir les enfants OBLIGATOIREMENT accompagnés de leurs parents pour rentrer du fric, il en restera bien quelque chose)

    ceci dit, on peut encore retrouver quelques films rares en VHS et pas encore réedités sous format DVD et c'est pourquoi je n'ai pas encore renoncé à la la lecture de certains films via le magnétoscope.
    (ex: la neige en deuil avec Robert Wagner & Spencer Tracy ou passion sous les tropiques avec Robert Mitchum et Linda Darnell)
    et si le coeur vous en dit, "les aventuriers" se trouve en format DVD à des tarifs très abordables.

    Au plaisir de vous lire,
    Passionauto

    RépondreSupprimer