mercredi 8 novembre 2017

La servante d'Isis



2005

Titre original : La servante d'Isis

Auteur: Peyret
Dessinateur: Hugdebert

Editeur: Bédé Adult

Notice Bdo'vore
-------------------------

Hugdebert a un trait très distinct, facilement identifiable, encore très proche de celui de ses devanciers, tel Chris, mais s’il m’arrive encore quelquefois d’apprécier celui de Chris, je suis un peu plus réticent avec celui de Hugdebert.

J’aime encore le souci du détail, notamment historique, l’évidente envie de prendre le récit historique pour cadre, mais j’ai vraiment du mal avec le caractère figé que je crois percevoir des personnages, dans la gestuelle, dans la pose, peut-être dû au cadrage de l’action. Les corps me paraissent souvent filiformes, maigrichons, ont un aspect presque anémique qui me déplait. Mais j’ai aussi conscience que ce n’est pas tout à fait cela, que j’exprime là avec difficulté un ressenti que je ne m’explique pas vraiment.

Ici, cette histoire en une dizaine de pages est intéressante, du moins intrigante. J’ai noté le plaisir manifeste de Hugdebert à utiliser l’histoire, la dessiner, pour prendre prétexte érotique au récit, mais sur cette mini-bédé sans doute faut-il voir la patte du scénariste Peyret dans le soin à intégrer la trame érotique dans le fil d’événements proprement politiques et religieux de l’Egypte ancienne. Même si l’histoire est courte, c’est fait avec finesse et une part de mystères très intéressants. A tel point qu’on peut dire sans se tromper que c’est même le sel de cette mini-bédé.

Le canevas pornographique habituel est fort correct, mais ne dépasse pas l’ordinaire non plus (sauf petite vignette homosexuelle surprenante en milieu d’histoire).

En somme une courte aventure qui aurait mérité une suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire