vendredi 10 octobre 2014

Columbo : Inculpé de meurtre



1968

Pilote 1

Title: Columbo : Prescription murder
Titre: Columbo : Inculpé de meurtre

Réalisateur: Richard Irving
Comédiens: Peter Falk - Gene Barry

Notice Imdb

Vu en dvd




Excellent premier pilote (la série en compte deux).

Amené sur un étonnant générique jazzy à la Mannix, encore bien ancré dans la culture télévisuelle américaine des années 60, les tonalités pleines de percussion font ensuite penser à la BO de Goldsmith pour "La Planète des singes" tandis que les hululements électroniques donnent une teinte bizarrement science-fiction. Autant dire que l'accompagnement musical fait montre d'errements pour le moins perturbants parfois. C'est bien là le seul point un tant soit peu négatif du téléfilm. Et encore, certains y trouveront un certain charme.

Le scénario remplit le cahier des charges qui sera la marque de la série : le duel acharné entre l'inspecteur roublard, néanmoins sous-estimé, et l’ego surdimensionné du meurtrier à l'arrogance aveuglante.

La lente toile que tisse Columbo et qui finit par exaspérer l'assassin est si judicieusement agencée que c'est un plaisir considérable de suivre cette confrontation complexe, avec en point d'orgue un dénouement spectaculaire.

La réalisation, très marquée par son époque – dans la photographie (lumières, couleurs) mais aussi dans l'aspect général (décors, maquillage et costumes) –, ne manque pas de style cependant. J'ai apprécié également la justesse des comédiens. Gene Barry n'atteint pas des sommets mais joue de manière assez juste la fatuité de son personnage.

C'est la performance de Peter Falk
et la tonalité particulièrement agressive de ce Columbo qui frappent surtout. Non pas du point de vue de l'acharnement qu'on lui connait tout le long de la série, mais plutôt cette abnégation virant à la violence (la scène où il tente de faire avouer la complice), le harcèlement policier qui sera moins évident dans les téléfilms suivants.

Quoiqu'il en soit, c'est une entrée en matière punchy à souhait et déjà maîtrisant les subtilités du personnage et de la confrontation intellectuelle, psychologique et morale avec le meurtrier.

Trombi:
Nina Foch:

Katherine Justice:

Virginia Gregg:

William Windom:

Anthony James:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire