lundi 14 mai 2012

Butch Cassidy and the Sundance Kid



1969
Alias: Butch Cassidy et le Kid


Cinéaste:
George Roy Hill
Comédiens:
Paul Newman -Robert Redford -Katharine Ross

Notice Cinéprofil
Notice Imdb
Vu en dvd



Avant "L'arnaque", les deux blondinets faisaient déjà reluire la ménagère américaine et sa copine Tante Johnny ; l'idée de faire un western avec ces deux-là était somme toute séduisante. Fort heureusement, le film ne se résume pas à une affiche glamoureuse de ces deux belles gueules, mais adopte un style ma foi... curieux, très ancré dans son époque. On dirait que l'on a affaire à un western hippie que ce ne serait pas tout à fait stupide. Clairement les deux héros partagent une certaine humanité.


Surtout Butch Cassidy (Paul Newman),

hâbleur, charmeur, plus doué pour le management et le baratin que pour défourailler. Il laisse cette part du job à son homme de main le Kid (Robert Redford).

Entre ces deux mâles, Katharine Ross

est prise en sandwich, faisant ainsi fantasmer le public féminin sur une si prometteuse position. Elle apporte une touche de féminité, en même temps que de pragmatisme et de maturité à la petite famille, les deux hommes restant deux grands enfants perdus dans un monde de brutes.

Rien de bien nouveau quant au regard porté sur le far-west vieillissant, tellement bouleversé par la modernité que le trio est obligé de s'expatrier en Amérique latine. Ce qui change, c'est l'espèce de candeur des deux personnages et une forme d'humour pince-sans-rire qu'ils se trimballent en bandoulière : les regards éberlués de Newman et Redford quand ils sont témoins de la ténacité incroyable de leurs poursuivants sont très évocateurs de cette douce incrédulité qui dépeint toute la trame.

On voit donc là un film très délicat, plutôt drôle et finalement qui laisse un goût amer, quelque chose de désenchanté, de triste. Le monde est bien cruel ma pauv'dame! Il le fait avec finesse. Malgré une photo baveuse comme je les aime pas trop, il se laisse voir avec plaisir, une part de poésie se mêlant de curiosité, celle de l'innocence des enfants, coupables.

Trombi:
Strother Martin:

Jeff Corey:

George Furth:

Ted Cassidy:

Kenneth Mars:

Donnelly Rhodes:

Timothy Scott:

Enrique Lucero:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire