jeudi 3 novembre 2011

Carne Tremula



1997
Alias: Carne trémula

Alias: Live Flesh

Alias: En chair et en os


Cinéaste:
Pedro Almodóvar
Comédiens
:
Javier Bardem -Liberto Rabal -Francesca Neri -Ángela Molina -Penélope Cruz -Álex Angulo

Notice Imdb
Notice Cinéprofil
Vu en dvd


Je devrais arrêter de voir des films d'Almodovar : j'ai toujours les mêmes idées, les mêmes sentiments qui se jettent sur moi avec une furie toute espagnole! Je sens que je vais encore me répéter. Je devrais laisser un peu de temps avant le prochain, histoire de laisser maturer ce cinéma et avoir une vision un peu renouvelée.

M'enfin, bon, ça y est, j'en ai vu un autre et il est magnifique, encore une fois! Encore une fois, je suis abasourdi par cette histoire si bien ficelée, tellement tordue, mais pourtant tellement équilibrée avec ces personnages sirkiens qui ne sont pas tout d'un bloc, qui évoluent, qui murissent et sont capables de prendre des virages à 360°.

Encore une fois, les couleurs et les cadrages, les mouvements de caméra habillent le film avec une sureté qui émerveille. A propos de cette maitrise dans la mise en scène, j'ai envie d'y inclure la musique. Même si ici elle semble un peu plus hétérogène que d'habitude, la musique participe d'une certaine façon à la colorisation de l'ensemble, à sa mise en perspective. Je l'ai trouvée très expressive, bien coordonnée à l'action et très "esthétique" ou très proche des teintes du film. Je ne sais pas si je suis compréhensible. Moi même j'ai du mal à comprendre et donc à exprimer ce que je ressens dès lors qu'il s'agit de musique. Je l'ai trouvée très "physique", "visuelle", pas juste sonore. Bizarre que ça m'interpelle seulement maintenant car j'ai la pas si vague impression que c'est une caractéristique que j'aurais pu relever sur bien d'autres Almodovar. Ce gars-là sait choisir ses morceaux, comme des acteurs à part entière!

Comme il sait le faire avec ses comédiens. Je ne connaissais pas Liberto Rabal,

mais je le trouve très fort, avec des effets très pertinents. Bon, je passe sur Javier Bardem

tout aussi puissant et c'est une banalité de le dire : un méchant de grand acteur. J'aime beaucoup Angela Molina. Je suis un peu moins réceptif avec Francesca Neri.

Pourtant, elle joue plutôt bien certaines scènes difficiles. Mais pour l'ordinaire, je la trouve un peu trop... je ne sais pas... ordinaire peut-être? Angela Molina

est très efficace, très vraie dans les scènes du quotidien, et assez bonne également dans les séquences plus exigeantes. J'aime bien aussi José Sancho,

très sobre. Bref, j'adore à peu près tout le monde. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai un petit faible pour les comédiens espagnols en règle générale.

Je sais d'ores et déjà, là, que je tartine, je le vois bien et tout ce charabia n'apporte pas grand chose, pour ne pas dire "rien", sur un film qui mérite bien plus. Plus je vois de films comme celui-là plus je me dis qu'Almodovar prend beaucoup de place dans mes cinémas. A coup sûr, je vais voir et revoir ses films et ils vont grandir avec moi. Je ne sais pas si c'est un hasard ou l'absence d'angle pour parler du film mais j'ai le sentiment que c'est un cinéma tellement riche que je me sens tout petit à côté. Comme un enfant pas en mesure de tout comprendre du monde des adultes. La richesse ne réside pas uniquement dans l'émotion mais touche aussi à l'intellect, à la culture également.

Pfff, il faudra que je revois ce film! J'ai loupé tellement! Je sens que c'est là, que je l'ai touché mais seulement du bout des doigts.
A consolider donc.

Trombi:
Penélope Cruz:

Álex Angulo::

Pilar Bardem :

Daniel Lanchas:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire