mercredi 11 juillet 2018

Justice League



2017

Titre original : Justice League

Cinéaste : Zack Snyder
Comédiens : Gal Gadot - Ben Affleck

Notice SC
Notice Imdb

Vu en blu-ray

-----------------------------



Vu il y a dix, quinze jours, je ne m’en souviens presque plus. Le film est relativement fouilli et ennuyeux. Bourré d’effets numériques trop visibles, il n’accroche jamais l’oeil. On s’ennuie dans tous les sens du terme. L’évidence de la trame est telle que l’on suit le récit sans jamais avoir la moindre surprise pour nous réveiller. La mort de Superman est une vaste blague, et l’on voit venir la trame dès le départ, rendant l’attente même exaspérante.

Les comédiens ne sont pas très bons à vrai dire. Henry Cavill

a le charisme d’une limande et me ruine le plaisir que peut procurer un Superman, personnage un peu benêt mais finalement touchant. Ici, il n’émeut pas grand chose. Ezra Miller

en rajoute des tonnes jusqu’à l’exaspération définitive pour un rôle d’ado crétin qu’il ne maîtrise pas à l’évidence. La comparaison avec l’ado spiderman dans l’équipe comics d’en face fait pâlir Miller.. Je mets à part Ben Affleck

 qui est d’une invisibilité toujours aussi navrante. Il est hors catégorie dans la nullité ce pauvre acteur. Je ne comprendrais jamais qu’on ait pu compter sur lui. Encore moins dans le rôle de Batman qui est un personnage compliqué, ingrat, où l’acteur doit tout donner avec très peu d’effets. Or, il ne fait strictement rien. Et du coup, absolument rien n’est produit. Pas d’émotion, de réflexion. Rien.

Les acteurs sont parfois plombés par l’humour très ordinaire et sans relief des dialogues ou des situations. L’humour, c’est un métier et manifestement, les scénaristes en manquent cruellement. Cela plombe de trop nombreuses scènes.

Certains bons acteurs passent à travers. La petite Gal Gadot

me plait bien, mais le scénario l’a laisse de côté. Elle apparaît aussi inerte que Ben Aflleck.

J’adore Amy Adams,

 et la pauvre n’est pas non plus aidée par le pathos lourdaud qu’on attribue à son personnage.

J’ai donc bien du mal à trouver quelque chose de positif sur ce film. on voit qu’ils ont essayé de proposer une image léchée, proche des comics modernes, mais l’excès numérique affadit l’ensemble. On a déjà vu toutes ces images par ailleurs et beaucoup mieux faites, avec plus de profondeur ou de lyrisme. C’est décevant. Décidément, j'ai du mal avec les films de Zack Snyder.
Trombi:
Jason Momoa:
Ray Fisher:
Jeremy Irons:
Connie Nielsen:
Diane Lane:
J.K. Simmons:
Joe Morton:
Amber Heard:
Lisa Loven Kongsli:
Billy Crudup:
Michael McElhatton:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire