vendredi 13 juillet 2018

Cronos



1993

Titre original : Cronos

Cinéaste: Guillermo del Toro
Comédiens : Ron Perlman - Claudio Brook - Federico Luppi

Notice Sc
Notice Imdb

Vu en blu-ray

------------------------------




1er long-métrage de Guillermo del Toro. Bien que plein de promesses par sa singularité, son style aux caractéristiques déjà en grande partie perceptibles, le film est un peu décevant.

C’est surtout son rythme parfois erratique qui m’a légèrement désappointé. Ce n’est pas tant le tempo des scènes, de leur montage qui dérange que l’agencement de l’ensemble, le rythme de la narration dès l’écriture du scénario en somme : le récit s’étire un peu trop en longueur, me semble-t-il, surtout sur la dernière partie.

De plus, le personnage principal incarné par Federico Luppi

n’est pas suffisamment attachant. Son parcours personnel, son évolution psychologique surtout ne sont pas assez démonstratifs.

Certes, cela permet d’ajouter encore à la part de mystère que le scénario s’ingénie à mettre en avant, mais justement, le mystère se suffit à lui même avec cette quête, cet objet mêlant dans son fonctionnement fascination et douleur. Du coup, les transformations qui s'opèrent chez Jesus ne sont pas assez soulignées, ou alors de manière pas assez subtile à mon goût dans la deuxième partie et davantage encore dans la toute fin.

Je ne suis pas non plus enthousiasmé par la prestation de Claudio Brook

 dont le personnage donne peu de prise, trop excessif et schématique à la fois.

Ron Perlman

est plutôt pas mal dans un rôle ingrat de gros lourdingue, mais il lui donne une certaine ambiguïté, un peu perverse. Le personnage n’est pas facilement lisible. Sa dangerosité apparaît progressivement. C’est bien fait.

J’ai bien aimé également l’ambiance générale, les décors, la manière de filmer. Le style volontiers baroque, très singulier du cinéma de Guillermo del Toro est d’ores et déjà en germe, de façon bien évidente

Trombi:
Margarita Isabel:
Tamara Shanath:
Daniel Giménez Cacho et Juan Carlos Colombo:
Mario Iván Martínez:
?:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire