vendredi 1 juillet 2011

Ero Kowai Kaidan Vol. 1: Iguana Woman



2010

Réalisateur: Naoyuki Tomomatsu
Comédiens: Yoshizawa Akiho - Mutsuo Yoshioka
Vu en dvd

Hé non, ce ne sera pas non plus cette série qui me fera oublier celle des "Diary of beloved wife". Les Japonais pourtant sont particulièrement fortiches pour sortir des séries videos érotiques originales, avec des ambitions valeureuses. C'est encore le cas ici dans une moindre mesure. Les "Ero Kowai Kaidan" désirent mêler érotisme et fantastique mais dans un style très moderne.

Sur ce premier volet, l'érotisme s'en tient à la portion congrue avec très peu de temps de présence à l'écran, avec surtout une intensité et une audace plus que sommaires.

Non, définitivement, Naoyuki Tomomatsu le réalisateur a mis l'accent sur son histoire de femme iguane, ses prises de vue censées faire peur et des effets spéciaux qui, sans être considérables, offrent des images à peu près abouties.

Mais avouons que la mise en scène manque cruellement de finesse et de punch. Résultat : j'ai bien peur que l'effroi ne soit jamais réellement au rendez-vous. D'abord, le rythme de la narration est très poussif et ne parvient jamais à enclencher un début de suspense, de tension dramatique.

Il est vrai que l'histoire est banale à bailler. Une femme éconduite pour une autre se venge en harcelant le couple, puis en jouant des griffes (oui, accessoirement, c'est une femme iguane, seul petit détail amusant et incongru du film). Donc, peu de surprise au scénario cousu d'avance.

Et des comédiens peu doués, pas vraiment convaincants, n'aident pas le film à sortir de son ornière.

Comme la plupart des vidéos japonaises, c'est heureusement très court. C'est dommage parce qu'on voit bien que tout le monde met du coeur à l'ouvrage, malheureusement, le manque de talent fracasse tout. J'ai encore le deuxième chapitre sous le coude. J'ai peur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire