jeudi 31 août 2017

Piranese, la planète prison



2002

Titre original : Piranese
Autre titre: La planète prison

Auteur: Milo Manara
Dessinateur: Milo Manara
Coloriste: Sophie Dumas

Editeur: Albin Michel

ISBN: 2-226-13236-8

Notice SC
Notice Bédéthèque


------------------------

Oh un Manara que j'avais oublié, comme c’est rafraîchissant ! Le bon Milo Manara s'essaie à la science-fiction avec un récit fantastique dans un monde imaginaire de soap-opéra, presque.

Il se calque sur un thème relativement connu dans le genre : la planète prison. Ce sujet est prometteur : l'absence de loi ou au contraire ses excès, la violence toujours et le trouble social, moral, voire politique peuvent donner de la bonne matière au récit.

Pourtant, peu à peu, je suis gêné, malgré le joli travail de colorisation, comme en aquarelle, qui donne un rendu attirant à la fois beau et intrigant, car peu habituel, malgré le toujours sublime dessin de Manara.

Je ne dirais jamais assez combien les héroïnes botticelliennes de Manara sont séduisantes, fantasmagoriques, irréelles. Ici le dessin n'est pas vraiment érotique et c'est davantage l'imagination de Manara qui est sollicitée.

Et c'est là où je voulais en venir, là où le bât blesse : en dépit de tous ses atours, de ses quelques bonnes idées scénaristiques, cet univers manque de folie, d'imagination (de Jodorowski par exemple ?) et si l’on suit le récit avec attention et facilité, on n'est pas non plus emballé. C'est comme si on attendait une étincelle qui ne vient jamais allumer le feu. Le récit n'est pas trop mal foutu, il a un bon tempo, une dynamique correcte, mais il souffre de son manque d'originalité.

On ne s'ennuie pas, on ne chavire pas : un joli Manara mais assez plat en somme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire