mercredi 11 mars 2009

The blob



alias : Blob, terreur sans nom
alias : Danger planétaire

1958
Cinéaste : Irvin S. Yeaworth Jr.
Comédiens : Steve McQueen - Aneta Corsaut
Vu en dvd

Étonnant que Criterion se soit penché sur ce film. L'envie coquine de s'en donner à cœur joie sur le Technicolor? Un pari technique?

Parce qu'il faut dire que ce film est d'une indigence monumentale. Sur bien des points il nanarise à outrance. Les couleurs criardes on l'a dit d'abord. Le jeu des comédiens laisse à désirer mais il est vrai que ce n'est pas un fait isolé dans le sous-genre du film de teenagers vs aliens. Cela rappelle aussi les thématiques paranoïaques des années 50 avec ces monstres venus d'ailleurs et tuant sournoisement la benoîte et tranquille population d'une petite et ordinaire bourgade étatsunienne. Mais n'est pas Don Siegel qui veut. Deux ans plus tôt L'invasion des profanateurs de sépultures marquait de bien plus belle manière ce style de film effrayant et populaire. Il semble aussi que Yeaworth Jr. ait voulu imiter ce qu'avait filmé Menzies en 1953.

Surtout le scénario montrant milles incohérences (combien de minutes perdues sur les ados qui font des courses autos ou les flics qui jouent aux échecs, plombant le rythme par des dialogues d'une faiblesse écervelante ?) finit très vite par lasser.

Et le plus effrayant finalement... c'est que je n'ai rien à dire sur Steve McQueen, ni en bien, ni en mal. Perplexité.

Obligatoirement à voir avec quelques grammes d'alcool dans le sang.

2 commentaires:

  1. "Obligatoirement à voir avec quelques grames d'alcool dans le sang."

    Je me sens flouée, d'un coup :-( C'aurait été plus rigolo si on n'avait pas été sobres, tu crois?

    (heu sinon, deux M à grammes)

    RépondreSupprimer
  2. Oh c'est mignon, mon premier commentaire!

    Bisou, madame.

    Sinon pour le M omis, tu aurais dû me le susurrer à l'oreille, maintenant que c'est marqué dans le marbre, je ne peux plus rien toucher.

    RépondreSupprimer