vendredi 19 août 2011

Columbo: Jeux d'ombre



1991

Titre original: Columbo and the murder of a rock star
alias : Columbo: Jeux d'ombre
Saison 10, épisode 3
Réalisateur: Alan J. Levi
Comédiens: Peter Falk - Dabney Coleman - Little Richard

Notice Imdb
Vu en dvd




Le titre français n'est pas très malin : on aurait pu se passer de spoiler la fin de l'épisode. Cela étant dit, cette enquête se révèle assez goûteuse grâce à des ingrédients classiques mais toujours rigoureusement efficaces.

Alors, certes, j'aurais quelques bémols à faire siffloter en guise de pleurnicheries d'enfant pourri gâté. Commençons par chouiner un tantinet, histoire d'évacuer le négatif. Je n'insisterais jamais assez pour souligner combien le style photographique qui a perduré depuis les premiers épisodes jusqu'aux saisons des années 1980, avec un grain précis, donnant une image très éclairée et nette est resté pour moi un des atouts esthétiques de la série et par conséquent combien la série a perdu depuis en beauté et caractère sur le plan visuel. Là encore, la photographie est assez plate, sans âme, d'une tiédeur qui n'accompagne jamais vraiment les virages du récit.

D'autre part, on avait déjà pointé les lacunes de la distribution depuis quelques années, l'absence de grandes stars mais surtout l'accompagnement pour le moins fadasse des premiers rôles avec des acteurs secondaires parfois très limités. C'est le cas ici avec Cheryl Paris,

désespérément ordinaire ou le très médiocre Julian Stone. Concernant le casting, mes récriminations s'arrêtent là mais les personnages cités sont primordiaux dans l'histoire et ces acteurs alourdissent un peu la mise en scène.

Heureusement le criminel est joué par Dabney Coleman, un acteur que j'aime bien. Certes, il joue souvent le même personnage, un peu limité humainement, l'américain moyen à moustache. Formidable de beauferie dans "Tootsie", il fait preuve ici d'un manque de sagacité tout à fait réjouissante face à Columbo. Comme tout bon criminel qui se doit, il tombe dans le piège du lieutenant. Mais il faut avouer qu'il n'a pas besoin du policier pour y sauter à pieds joints. Columbo n'aura pas à jouer une comédie face à son suspect. Avec une franchise rare, il l'attaque assez rapidement.

Il est déjà arrivé dans la série que des épisodes voient Columbo aussi désarmé et chercher des preuves face à pareille adversité. La fin avec ses multiples rebondissements permet en effet de rompre les habitudes. C'est assez revigorant. Le dénouement est peut-être un poil tiré par les cheveux, mais ma foi, on a connu pire.

La présence de madame Falk (Shera Danese) pour la énième fois n'apparait pas des plus remarquables. Le "piston" n'est pas à encourager dans certains cas. Elle n'est pas à proprement parler mauvaise, mais son éclat reste incertain à mes yeux.

Petite participation surprise : Little Richard, en personne. Vite fait, bien fait. Amusant, sans plus.

On notera pour finir le petit clin d'œil pas aussi fin qu'on aurait pu l'espérer à Marlowe. En effet, Columbo rend visite à son célèbre collègue (John Martin). La scène est somme toute comique, avec une plongée très "noir" sur la scène et qui permet de découvrir le bureau de Marlowe avec tous les accessoires et les effets de lumières adéquats. Souriant parce que anachronique, mais sympathique tout de même. Et puis cela colore quelque peu l'épisode.

Trombi:
Sondra Currie:

Steven Gilborn:

John Finnegan:

Grant Heslov:

Deborah Rose:

Tad Horino:

Susie Singer Carter:

William Chalmers:

Ann Weldon:

1 commentaire: