vendredi 10 février 2012

Picture perfect



1997
Alias: Trait pour trait


Cinéaste:Glenn Gordon Caron
Comédiens:Jennifer Aniston -Jay Mohr -Kevin Bacon -Olympia Dukakis

Notice Cinéprofil
Notice Imdb
Vu en dvd


J'ai ce dvd parce qu'il fut un temps où j'estois un jeune et fringant admirateur de Jennifer Aniston. J'étais fan... amoureux peut-être même? Je vais le revendre, c'est certain.

C'est toujours une très belle actrice. Elle joue plutôt bien, même si elle n'est pas excellente et choisit souvent mal ses films. Elle tient bien ses rôles et a parfois des instants d'une très belle invention scénique, très particulière, propre à son style, identifiable et talentueuse à la fois. Mais disons qu'avec le temps, va, tout s'en va, et l'émoi donzello-cinéphile trouve une certaine sérénité, l'on prend un peu de recul et se rend compte que le film est très moyen.

Le début du film est très long... à telle enseigne qu'on pourrait dire sans rire qu'il fait la moitié du film. D'autre part, la fin fait terriblement factice. Ça sonne creux. Bref, on se retrouve qu'avec un tout petit bout de film correct à se mettre sous la rétine.

De plus, le film n'hésite pas à sortir l'arme lourde pour contenter le chaland en profitant au maximum de la plastique, il est vrai très plaisante, de l'actrice principale. Je pourrais faire un discours sur le déshabillé qui met en valeur de façon tellement spectaculaire les chairs et les courbes de Jennifer Aniston. Mais ça parait terriblement insuffisant pour faire un argument de film, non?

L'idée de base du scénario semble plutôt bonne a priori mais la mayonnaise ne prend jamais. Il y aurait eu d'autres personnes aux manettes, peut-être que...? Mais y a pas, la réalisation de Glenn Gordon Caron effleure l'histoire, reste molle et plan-plan.

Surtout, à part Jennifer Aniston et quelques rares acteurs intéressants comme Kevin Dunn

et Illeana Douglas,

le reste de la troupe est médiocre. Dans toute comédie romantique il est nécessaire que le couple "vedette" soit à la hauteur de l'évènement amoureux auquel le public veut assister. Or, Jay Mohr

est invisible. Pauvre gars, on ne le voit pas. Insipide. Amorphe. Que dire? Sa filmographie. Regardez et vous comprendrez qu'il ne fasse que quelques apparitions ici et là. Le pauvre m'a tout l'air sympathique, mais foutre qu'il est mauvais! On a envie de lui mettre des paires de claques pour qu'il prenne vie, c'est malheureux!

Les forces de ce film sont bien minces. Bluette ni drôle, ni émouvante, "Trait pour trait" ennuie très vite. Évitable.

Trombi:
Kevin Bacon:

Olympia Dukakis:

Faith Prince:

John Rothman et Meg Gibson:

Anne Twomey:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire