vendredi 5 août 2011

Monsters, Inc




2001
Alias: Monsters, Incorporated

Alias: Monstres et Cie

Cinéastes: Pete Docter - David Silverman - Lee Unkrich

Notice Imdb
Notice Cinéprofil
Vu en Blu-Ray


Je suis toujours aussi ébahi par l'apport du Blu-Ray, comme si cette capacité d'être émerveillé devant la découverte d'un nouveau spectacle, et ce malgré les revoyures passées, ne pourrait être altérée. Ici le dessin animé semble avoir gagné en profondeur. Des sensations qui rappellent les effets 3D. Quand les personnages entrent dans ces vastes hangars où sont rangées les milliers de portes, un grand frisson m'a parcouru, mes yeux se sont écarquillés et les poils se sont hérissés (je m'arrête là) : magie du cinéma.

D'abord les couleurs resplendissantes avaient déjà largement allumé la petite lumière du contentement. L'extraordinaire du détail porté sur les caractéristiques des personnages, qui les plis ou les traces sur la peau, qui la fabuleuse forêt de poils qui se meuvent comme blés dans le vent. Les textures des décors ne sont pas en reste. Ce "Monstre et Cie" date déjà de quelques années et pourtant la lecture du blu-ray n'a pas cessé de m'éblouir la rétine. L'on comprend dès lors que Pixar puisse constituer un sommet dans la production animée et qui sera bien difficile à supplanter.

Quand, par ailleurs, la production se dote de scénaristes assez doués pour créer une histoire aussi touchante que poétique, la mission devient impossible. En plus d'être techniquement bluffant, le film se révèle d'une profondeur ainsi que d'une délicatesse désarmantes. Les personnages sont attendrissants avant d'être comiques. Quelques passages sont drôles mais le lien qui se noue entre Jack Sullivan et Bouh est finement amené, d'une rare beauté, très simple et efficace à la fois, le clou du spectacle.

C'est aussi ça Pixar : savoir raconter des histoires qui émeuvent sur une large palette, du rire aux larmes avec ce sens très américain de l'aventure et du rebondissement, équilibré, dynamique, toujours vivant et positif. Un très grand dessin animé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire