samedi 12 mars 2011

The yards


2000
alias : Trahison

Cinéaste: James Gray
Comédiens: Mark Wahlberg - Joaquin Phoenix - Charlize Theron - Ellen Burstyn

Notice Cinéprofil
Notice Imdb
Vu en dvd


Je ne me souviens plus trop de la teneur de mes sentiments après avoir vu "We own the night", vu il y a quelques années. Je crois, je ne suis pas sûr du tout, mais je crois que je n'avais pas été très emballé par le film, son histoire, la manière de filmer de James Gray. Cependant je me souviens très bien avoir adoré la scène où, sous une pluie diluvienne, une limousine était attaquée, séquence esthétiquement formidable et au montage superbement millimétré.

Pendant un certain temps, au début de ce film, j'ai craint de ressentir à nouveau un manque d'investissement de ma part, voire un certain ennui mais progressivement le travail sur la photographie avec des dosages sensés d'ombres et lumières,

des cadrages pensés,


m'a d'abord intrigué puis complètement charmé. De plus, l'excellente écriture scénaristique s'est révélée de plus en plus équilibrée avec des personnages denses, pas trop schématiques, des relations complexes et une dramaturgie subtile malgré l'aspect mélodramatique indéniablement lié à la thématique de la rédemption impossible, mystique et religieuse dont le film s'empare dès le départ.


Ajoutez à cela une bande de comédiens très bien dirigés proposant des personnages fouillés, sans esbroufe, avec beaucoup de retenue ("Theron, ch'adowre!")

et vous obtenez un précipité de film remarquable et qui fera sûrement date. Très belle œuvre!

Quelle impiété que le transfert aussi merdique de ce dvd "Bac Films"! Ça bave de partout sur les mouvements. A croire que c'est fait exprès pour qu'on achète le blu-ray. Que je continue de trouver le film esthétiquement appréciable malgré la médiocrité du dvd relève du miracle. Volontiers pointilleux et râleur sur la forme, j'ai plutôt la dent dure, je le confesse, avec les dvds qui sabordent des films, une habitude presque toujours injuste qui fait beaucoup trop la part belle à un certain nombrilisme que ce blog illustre malheureusement de manière aussi édifiante que récurrente. Tiens, prends encore un autre paragraphe auto-centré dans les gencives! Je me dégoûte... Vite, revenons à ces "Yards", ce film néo-noir qui emprunte également à la mythologie cinématographique du "Parrain". Je ne dis pas cela parce uniquement parce que la distribution compte James Caan dans ses rangs, non non, mais bien parce qu'il met justement en scène ces liens familiaux plus ou moins factices qui unissent les individus parfois malgré eux, les attachent à un destin commun tourmenté et pour certains même fatal.


Film noir multi chromatique dont les couleurs ne sont jamais vives bien entendu, mais passées, quand elles ne se dissimulent pas dans l'ombre, film magnifique que je crois pouvoir recommander, sans une hésitation. Ouaip, carrément!

Trombi:
Mark Wahlberg:

Joaquin Phoenix:

Charlize Theron:

James Caan:

Ellen Burstyn:

Faye Dunaway:

Steve Lawrence:

Andy Davoli:

Victor Argo:

Tomas Milian et Robert Montano:

Victor Arnold:

Chad Aaron:

Domenick Lombardozzi (centre):

Joseph Ragno:

Joe Lisi:

David Zayas (droite):

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire